fév
15
2010

Abattre un arbre

Abattre un cerisier

Une fois la parcelle de votre futur potager choisie, le terrain n’est pas toujours exempt d’arbres… Cela pose deux principaux problèmes pour la culture de vos légumes :

  1. L’arbre va créer de l’ombre alors que votre potager doit bénéficier d’un bon ensoleillement,
  2. Les racines de l’arbre -selon l’espèce- vont vous empêcher de préparer votre terrain.

Pas d’autre solution donc que de se débarrasser du ou des arbres de votre parcelle.

Dans le cas de notre futur potager, c’est un cerisier qui occupe le terrain. Vieux de plus de 30 ans, il ne donne plus de fruit, ce qui limite la peine de couper cet arbre.

Comme beaucoup de choses que je réaliserai au fil des mois, c’est la première fois que je dois abattre et déraciner un arbre.
N’osant pas faire tomber l’arbre complet, j’ai choisi de l’élaguer(1) pour ne conserver que le tronc. Pour cela j’utilise une échelle adaptée à la taille de l’arbre et je coupe une à une les branches le long du tronc. J’utilise une scie à buches, la tronçonneuse me semblant trop dangereuse à cette hauteur.

Une fois les branches à terre, je préfère réduire la hauteur du tronc en réalisant une entaille à mi-hauteur de l’arbre et un trait de scie à l’opposé de l’entaille. En nouant une corde le plus haut possible dans l’arbre je peux faire tomber la partie supérieur du tronc.

Avant d’abattre le tronc restant, je fais place net au sol en coupant à la machette les petites branches des branches principales, puis en tronçonnant les plus grosses à une dimension qui permettra de les utiliser dans la cheminée. Si vous ne disposez pas de tronçonneuse, vous pouvez en louer une pour quelques dizaines d’euros pour un week-end ou bien encore débiter les branches à la scie à buches si vous vous sentez d’attaque !
Selon la taille de l’arbre, une tronçonneuse électrique peu faire l’affaire mais une tronçonneuse thermique sera toujours plus puissante et vous facilitera la tâche dès que le diamètre à débiter devient important.

Maintenant que le terrain est de nouveau dégagé, je peux m’attaquer au reste du tronc. Notre souhait étant de déraciner l’arbre, nous ne le couperons pas à raz le sol mais au contraire à au moins 1 mètre pour faciliter son déracinement en faisant porte-à-faux avec le morceaux de tronc restant.

Comme pour la partie haute de l’arbre, je réalise une entaille sur un bon tiers du tronc. Cette fois en utilisant la tronçonneuse. L’entaille se réalise en deux découpe, une enclinée vers le bas, la seconde parallèle au sol. Je conseille de commencer par celle qui est inclinée, pour faciliter la jointure des 2 découpes.
Une fois l’entaille réalisée une découpe doit être effectuée à l’opposé de celle-ci. Elle doit se situer environ 5 cm au dessus de la découpe inférieure de l’entaille. Sa profondeur dépendra de la résistance de l’arbre. Je m’y suis pris à plusieurs reprises, en découpant toujours plus profond, avant de pouvoir tirer le tronc avec la corde que j’avais noué en haut du tronc.
Si vous possédez un coin et une masse, vous pouvez insérer le coin dans la découpe et à coup de masse faire tomber l’arbre du coté de l’entaille.

Ouf, voilà un bon travail de fait… Mais cela n’est rien comparé à la tâche qui nous reste à accomplir ! Déraciner l’arbre…

Image de prévisualisation YouTubeSi vous rencontrez des problèmes de lecture de la vidéo, réduisez la résolution ^


(1) Dépouiller un arbre de ses branches superflues

A lire aussi

Mots clés: , , , , , ,

Un commentaire pour “Abattre un arbre”

  • Ludo - il y a 3 ans

    Bonjour,

    Il faut rappeler que l’élagage est très dangereux, il existe du matériel de sécurité (manchette, pantalon de sécurité, casque…)! Travailler en hauteur avec une échelle est interdite, si une branche rebondit et pousse l’échelle?!!! Je vous conseil de faire appel a des professionnels.. Site intéressant, mais il faut quand même ne pas oublier que l’on ne peut pas tout faire…


Laissez un commentaire